Stade de la Route de Lorient à RennesLe stade de la route de Lorient est situé dans la ville de Rennes. Le Stade Rennais y évolue sur un terrain dont les propriétaires sont les frères Richier. Un système de drainage est installé en 1911, mais la prairie où est construit le stade la route de Lorient étant en pente, le terrain est inondée lorsque l’hiver arrive. De ce fait, le club va choisir de déménager sur un terrain se situant dans le quartier du Moulin du Comte. La tribune est encore en bois, mais cela n’empêche pas le premier match d’y avoir lieu le 15 septembre 1912. La rencontre oppose alors le Stade Rennais contre le SA du Lycée de Rennes qui s’inclinera. L’inauguration officielle aura lieu le 15 octobre de la même année à l’occasion du match Stade Rennais – Racing club de France, dont le coup d’envoi sera donné par le maire de l’époque, Jean Janvier. Le succès en terme d’affluence est au rendez-vous puisque 3000 spectateurs assistent à la rencontre.

Le stade de la Route de Lorient va connaitre plusieurs améliorations qui vont s’étaler de 1950 à 2004. L’arrivée du professionnalisme apporte une affluence de spectateurs qui entraine l’installation de gradins supplémentaires. En 1932, 8000 spectateurs sont présents pour le match amical du stade rennais. De fait, l’accroissement du nombre de supporters entraine la modernisation du stade avec un budget de 1 500 000 francs alloué par la ville de Rennes. De cela, va découler la création de vestiaires et la construction d’un toit pour les gradins. Tous ces travaux vont être stoppés lors de la 2nde guerre mondiale et d’ailleurs le stade servira après la libération de lieu de stationnement pour les soldats Américains. Il faudra attendre le 15 octobre 1944 pour qu’il redevienne un stade à part entière.

Dans les années 50, d’autres rénovations vont être programmées puisque l’affluence grandit de plus en plus. Trois fois plus de spectateurs assistent aux matchx, qui attirent jusqu’à 21 000 personnes à chaque rencontre. Le stade est proche de l’écroulement car il n’a pas été construit pour supporter une telle affluence. La tribune sera donc remplacée par une autre plus solide en béton armé et les 3000 nouvelles places assises seront inaugurées le 11 décembre 1955. La tribune située côté « route de Lorient » est également rénovée en béton et permet d’accueillir 10 000 supporters. Les matchs se succèdent et le monde afflue de plus en plus et même les alentours du stade sont assaillis par les supporters. En parallele les dirigeants décident en 1967 d’éclairer le stade. Cet éclairage de 920 lux permet de programmer des matchs en nocturne. D’autres agrandissements sont souhaités, mais le budget n’est pas suffisant et les résultats du Stade Rennais sont médiocres. Ces projets sont donc remis à plus tard en attendant une meilleure régularité dans les résultats du Stade Rennais. Il faudra attendre une deuxième année dans l’élite du championnat de France de football pour que la rénovation soit effective et porte la capacité du stade à 33 000 places. Les tribunes sont en béton et son couverte d’un toit avec une ossature en métal. L’inauguration de ce nouveau stade a lieu le 7 mars 1987. Mais le sort s’acharne sur le Stade Rennais qui redescend en seconde division et qui entraine la suspension des nouvelles améliorations qui étaient prévues.

Lorsque le club atteint une nouvelle fois la première division en 1990 le projet de rénovation redémarre et le conseil municipal lance les travaux le 7 avril 1997. Ceci va correspondre aux changements les plus importants avec un budget de 62 millions de francs. Les parkings vont être transformés en terrain ce qui permet au club de bénéficier d’un centre d’entrainement. Les travaux vont s’étendre sur cinq ans avec une multitude de changements comme en 1999 où les tribunes Rennes et Vilaine voient le jour, puis c’est au tour des tribunes Mordelles et Lorient d’être rénovées.

Une nouvelle inauguration a lieu le 18 aout 2004 avec un match international opposant l’equipe de France à la Bosnie Herzegovine. Le Stade Rennais prend possession de son nouveau stade en octobre 2004 lors de la rencontre de ligue 1 face au FC Metz.

En 1981, il avait été abordé la question de changer le nom du stade, il faudra attendre 10 ans plus tard pour que les supporters ouvrent à nouveau le dossier. Ce meme sujet sera relancé avec la mort de Jean Prouff en 2008, joueur puis entraineur emblématique du Stade Rennais. Au final le stade garde son nom d’origine et qui est toujours son nom actuel : Stade de la route de Lorient.

Aujourd’hui le stade a une capacité de 29 778 places assises, sa pelouse est en gazon naturel. Elle connaitra aussi son lot de modification avec notamement l’installation d’un système de drainage. Les dimensions du terrain sont de 105 mètres de long sur 68 mètres de large. Le record d’affluence a été observé lors du match entre le Stade Rennais et Marseille avec 29490 personnes. Le club y a joué l’ensemble de ses saisons professionnelles (19 en ligue 2 et 54 en ligue 1) sur ce stade depuis 1912.

La tribune vilaine en référence au cours d’eau situé juste derriere, est située côté Sud. Elle accueille des loges VIP, des salons, la tribune de presse ainsi que les vestiaires des joueurs qui font 150 mètres carrés. Elle possède deux virages et deux niveaux et c’est la plus basse des quatre tribunes. Celle de Lorient possède trois étages et se situe au nord et eabrite des salons, un restaurant, des loges VIP ainsi que la boutique officielle du stade rennais sur 300 mètres carrés. La tribune Mordelles est à l’ouest et comprend un salon VIP tandis qu’à l’Est on retrouve la tribune Rennes qui s’élèvre sur trois niveaux. C’est la tribune la plus récente puisque datant de 1999.

Le stade de la Route de Lorient appartenant à la mairie de Rennes, celui ci est loué pour plus d’un million d’euros par au club. Des prestations de services ainsi que la gestion des publicités permettent au club de faire diminuer la note. Ainsi, le stade est aussi utilisé pour des évènements culturels ponctuels comme le festival des nuits interceltiques en 2007 et 2008.